La Fondue est disponible en édition limitée jusqu'à mi avril au Comptoir et au Père Lacheese. Au restaurant du Faubourg Montmartre la Raclette est à la carte uniquement du lundi au jeudi !

La vie en bleu #12 – Istoires authentiques de Gruyère, de producteurs et de terroir

Pierre et Camille, Camille et Pierre, ou l’histoire authentique de deux passionnés de fromage devenus producteurs. Ce sont deux histoires parallèles, distantes de quelques 1000 kilomètres qui – ô suspens – finissent par se rejoindre. C’est parti !

PIERRE ET LE GRUYÈRE

Il était une fois un producteur de fromage de Gruyère dans les Alpes, nommé Pierre. Pierre a grandi dans une famille d’agriculteurs dans la région des Alpes suisses, et il a toujours aimé travailler avec les vaches et les chèvres de sa famille. À l’âge adulte, Pierre a décidé de devenir producteur de fromage, et a choisi de se spécialiser dans la production du célèbre fromage de Gruyère.

Pierre a acheté une petite ferme dans les Alpes et a commencé à élever des vaches pour produire du lait. Il a appris les techniques de production traditionnelles auprès de son grand-père, qui avait lui-même été producteur de fromage de Gruyère toute sa vie. Pierre a compris que la qualité du fromage dépendait largement de la qualité du lait, et il a veillé à ce que ses vaches soient bien nourries et soignées pour produire un lait de la plus haute qualité possible.

Pierre a également acquis une grande expérience dans la fabrication du fromage de Gruyère, en suivant les méthodes traditionnelles de production. Il utilise uniquement du lait cru et des ingrédients naturels pour produire ses fromages, en respectant les règles strictes de l’appellation d’origine contrôlée (AOC). Il passe des heures chaque jour à remuer le lait et à surveiller la température et l’humidité de sa cave à fromage.

Pierre est resté fidèle aux méthodes de production traditionnelles tout au long de sa carrière. Il a continué à travailler avec des vaches de race locale et à utiliser uniquement du lait cru pour produire ses fromages. Il a également maintenu une relation étroite avec les producteurs de la région, en échangeant des conseils et des astuces pour améliorer la qualité de son produit.

Aujourd’hui, la ferme de Pierre est devenue un point de repère dans la région, attirant des visiteurs du monde entier qui veulent découvrir le processus de production du célèbre fromage de Gruyère. Pierre est fier de son travail et de sa contribution à la préservation des méthodes traditionnelles de production de fromage dans la région. Son fromage est considéré comme l’un des meilleurs de la région, et il continue à travailler dur pour maintenir cette qualité exceptionnelle année après année.

CAMILLE ET SES CHÈVRES

Il était une fois une productrice de fromage de chèvre nommée Camille, qui vivait dans la vallée de la Loire, en France. Elle a grandi dans une famille d’agriculteurs et a toujours été fascinée par le métier de ses parents. Elle est passionnée par les animaux et aime travailler avec eux depuis son plus jeune âge. Elle a décidé de suivre leurs traces et de devenir productrice de fromage de chèvre.

Camille a étudié l’agriculture et la production de fromage de chèvre dans une école spécialisée, puis a travaillé dans plusieurs fermes avant de décider de créer sa propre entreprise. Elle a acheté une petite ferme dans la vallée de la Loire et a commencé à élever des chèvres. Elle a travaillé dur pour apprendre toutes les techniques nécessaires à la production de fromage de chèvre et a commencé à expérimenter de nouvelles recettes pour créer des fromages uniques et savoureux.

Au début, Camille vendait ses fromages sur les marchés locaux, où elle a rapidement gagné en notoriété pour la qualité exceptionnelle de ses produits. Elle utilise uniquement des ingrédients naturels et locaux pour produire ses fromages de chèvre, ce qui lui permet de se démarquer de la concurrence. Les gens adorent ses fromages et la plupart de ses clients sont devenus des habitués fidèles.

Avec le temps, Camille a agrandi sa ferme et son entreprise. Elle a commencé à travailler avec d’autres producteurs locaux pour élargir sa gamme de produits, en ajoutant du lait de vache à sa production pour créer de nouveaux types de fromages. Elle a également commencé à vendre ses produits dans des magasins spécialisés et à des restaurants locaux, ce qui a permis à son entreprise de se développer.

Mais, malgré son succès, Camille est restée fidèle à ses principes de production durable et éthique. Elle s’assure que ses chèvres sont élevées dans des conditions confortables et saines, et qu’elles sont nourries avec une alimentation de qualité. Elle a également veillé à minimiser l’impact environnemental de sa production en utilisant des techniques respectueuses de l’environnement.

Aujourd’hui, Camille est considérée comme l’une des meilleures productrices de fromage de chèvre de la vallée de la Loire. Elle est respectée pour son engagement envers la qualité et la durabilité, ainsi que pour la délicieuse variété de fromages qu’elle produit. Sa ferme est devenue un véritable joyau de la région, attirant des visiteurs du monde entier pour goûter ses fromages et découvrir son métier de productrice de fromage de chèvre.

LA RENCONTRE DE PIERRE ET CAMILLE

Alors qu’ils vivaient dans deux régions bien éloignées, un jour Pierre et Camille, Camille et Pierre, vont se rencontrer. Vous me voyez venir ?

Istoire Authentique de Gruyère, de Producteurs et de Terroir Aka IA GPT

Vous l’avez ? Les deux ne se sont jamais rencontrés, ces histoires (avec un H, merci) n’ont rien d’authentiques, elles ne sont qu’artificielles. Ou plus précisément inventées par une Intelligence Artificielle.

DECODADE

Il fallait bien à mon tour que je teste la génération de texte sur mon sujet favori. Alors j’ai donné ma langue au Chat et j’ai simplement tapé dans Chat GPT les 2 requêtes suivantes : 

  • « raconter l’histoire d’un producteur de gruyère dans les Alpes »
  • « raconter la vie d’une productrice de fromage de chèvre dans la vallée de la Loire »

Les textes collés ici sont les originaux moyennant des micro-adaptations notamment sur la syntaxe pour que ça soit agréable à lire.

Qu’est ce qu’on en dit ?

Sans surprise les structures des 2 textes sont totalement identiques : enfance, début difficile et modeste, travailler dur, développement et extension tout en restant fidèle à la qualité et au respect de la nature, et enfin producteur et expert de référence attirant les visites.

Les histoires sont globalement crédibles : pas de faute d’orthographe (ok je ne suis pas une référence), pas de faute de syntaxe, et surtout pas de faute de sens. J’ai guetté le moment où Pierre qui avait grandi avec des vaches et des chèvres allait fabriquer du Gruyère au lait de chèvre (erreur suprême !)…et bah non, il n’est pas tombé dans le panneau.

L’ “ami” GPT apporte même des précisions assez spécifiques qui renforcent son propos : AOP, lait cru, température et humidité de sa cave… on a quand même l’impression que GPT n’est pas un bleu en fromage.

Surtout ces histoires “font plaisir”. C’est probablement dû à la tournure de ma requête “raconter l’histoire / la vie d’un(e) producteur(rice)” mais l’outil est un bon conteur et nous tient assez bien en haleine, on lit une histoire personnelle, incarnée. Ça commence par “il était une fois” (là dessus on pourrait lui dire que son lecteur n’a plus 4 ans), ça donne des petits détails croustillants sur la famille, les valeurs de Camille ou Pierre, ça passe par une phase difficile mais ça se termine tellement bien…


L’outil est aussi super bien paramétré pour sortir des mots qui buzzent

  • “une petite ferme”
  • “méthodes traditionnelles”
  • “vaches bien nourries et soignées” 
  • “clientèle fidèle de connaisseurs”
  • “malgré son succès, est resté fidèle”
  • “vaches de race locale”
  • “créer sa propre entreprise”
  • “elle a travaillé dur”
  • “fromages uniques et savoureux”
  • “uniquement des ingrédients naturels et locaux”
  • “minimiser l’impact environnemental”
  • “techniques respectueuses de l’environnement”

Mais oui, bravo, c’est exactement dans l’air du temps !

Bref, tout ça est bien fait, presque rien à redire.

Mais franchement après avoir lu deux histoires comme celles-ci (et même 3 ou 4, en ayant fait d’autres recherches du type “histoire de producteur de fromage”, c’est toujours la même histoire similaire qui ressort) un sentiment général m’habite : ces histoires sont TELLEMENT TARTE À LA CRÈME (de Gruyère, bien sûr !)

ESPOIR

Première bonne nouvelle : je vais maintenant gagner beaucoup de temps dans l’écriture des articles que je vous envoie 😉 !

Blague à part, qu’est ce que je suis heureux et fier de développer un projet “Au Naturel” (by the way, en me relisant je crois que mon cerveau est un peu orienté : “heureux et fier” ça c’est bien des mots suggérés par l’IA…).

A vous servir tous les jours, on vous vendrait (encore) plus de rêve si notre discours était alimenté par une IA (c’est sûr que ça pousse à la réflexion…) mais qu’est ce qu’on serait moins sympa, non ?

Je suis heureux de ne pas voir poindre le remplacement de ce qu’on offre, en particulier des fromages fermiers et du partage, par une intelligence artificielle.

Je suis heureux de mettre en avant le travail, pas de Pierre et Camille, mais celui de Priscille, Vincent, Bernard, Florian et Jean-Noël, Elise (tous ceux là sont bien réels)… qui ne racontent pas de blabla et n’ont aucune chance d’être remplacés par une machine ou une intelligence.

Le Chat c’est bien mais ça ne Veau pas une bonne Chèvre ou une vraie Brebis.

Damien

Laisser un commentaire

Top