La Fondue est disponible en édition limitée jusqu'à mi avril au Comptoir et au Père Lacheese. Au restaurant du Faubourg Montmartre la Raclette est à la carte uniquement du lundi au jeudi !
la-vie-en-bleu-monbleu-fromage-et-sante

La vie en bleu #5 – Fromage & Sante


Aujourd’hui c’est un numéro spécial de La Vie en Bleu. Pas de plongée dans le monde des producteurs, mais on vous révèle les résultats de notre grande étude « Fromage et Santé ».

Retour en arrière :

12 Janvier 2021, en plein confinement / couvre-feu, on commence sérieusement à s’ennuyer et à chercher les sujets pour rompre la monotonie. Vient alors l’idée de cette étude. Analyser, à partir d’un échantillon de nos clients, vos habitudes de consommation de fromage mais surtout l’impact sur la santé de celles-ci.

La méthode :

  • 873 participants (merci infiniment à vous tous qui avez été partants, quand on a lancé ça on n’aurait jamais cru que vous seriez aussi nombreux).
  • 1 an d’étude du 1er Mars 2021 au 28 Février 2022, 52 semaines de mesure sur 27 critères.
  • Toutes ces données (1 225 692 data points !) ont été confiées à un organisme externe pour une analyse détaillée dont voici les résultats.

Fromages à bannir, prise de poids, résistance à l’effort, bonheur, confiance en soi ou autres révélations plus surprenantes, on vous dévoile tout !



Anti-covid

Probablement la plus surprenante et la plus croustillante des conclusions de l’étude : la consommation de fromage protège du Covid-19, c’est aussi simple que ça.

Regardez ce graphique :



Dingue, non ? On a alors creusé les données qui révèlent qu’un fromage, de brebis, est le plus protecteur de tous : la Brousse. On peut aisément la renommer : Brousse anti-covid !

OK, qui a lu jusque là en croyant à tout ça 😉?

Si vous vous êtes fait avoir, partagez dès maintenant cet e-poisses-ondavril sans le spoiler 🐟.


Et maintenant que je vous tiens dans mes filets, on va faire le tour de quelques légendes – ou pas –  sur le fromage, dignes d’un 1er Avril.


Fromage anti covid ?

Justement, ce ne serait peut être pas qu’un canular…la vitamine K contenue dans le fromage renforcerait le système immunitaire, en particulier contre le Covid-19. C’est ce que nous révèle cette étude hollandaise (tu m’étonnes, ils ont tout aussi intérêt à faire vendre du fromage que moi !).

On y croit ou pas ?

Fabrice, Le Cheese Geek qui en connait un rayon en drôles d’histoires de fromage !

Sérendipité : fromage et coca, même combat

Dans les 2 cas, cette découverte serait le fruit d’un heureux hasard, sérendipité disent les amateurs de jolis mots ! Un berger berbère, portant une gourde fabriquée à partir d’un estomac de mouton et remplie de lait, rentrait chez lui sous un soleil torride. Une fois arrivé à destination, il constata que son lait s’était solidifié : le lait avait caillé, le fromage était né.

Vrai ou faux ?

D’un point de vue scientifique on n’a absolument aucune preuve que le fromage a été inventé ainsi mais cette légende révèle au moins que pour fabriquer du fromage, il faut, en effet, du lait, y ajouter de la présure (une enzyme extraite de l’estomac de ruminants) et chauffer.


Le Camembert de Marie Harel

Vous connaissez tous les sœurs Tatin, célèbres inventeuses de la tarte éponyme. Et vous savez tous, aussi, que c’est une légende du XIXe siècle.

Mais nos chers normands n’en étaient pas à leur première fake news. Pendant la révolution française, la célèbre Marie Harel aurait hébergé l’abbé Charles-Jean Bonvoust, un prêtre réfractaire, au château de Beaunoncel où elle travaillait. En signe de reconnaissance, ce dernier lui aurait transmis la recette du Brie. Marie Harel l’aurait alors modifié pour obtenir le fameux Camembert !

Marie Harel est devenue célèbre, depuis elle s’affiche fièrement sur des millions de boites à Claquos, sauf qu’on a très clairement repéré des fabrications de Camembert dès le XVIIe siècle… 100 ans avant elle.

La seule chose qui est certaine c’est que Marie Harel est née à Crouttes (ça ne s’invente pas pour une fromagère)


Monbleu-fromage-et-sante-camembert-la-vie-en-bleu

Vendeur de l’année

Autre histoire d’église… en 2020, le vendeur – de fromage – de l’année est un…moine. Même si c’est arrivé très proche du 1er Avril 2020, c’est vrai. Un véritable miracle, en 3 jours les moines de l’abbaye de Cîteaux ont vendu 2 tonnes de fromage


Tinder et Roquefort

C’est quoi le rapport ? C’est la légende officielle de la découverte du Roquefort, je cite :

« Un berger de jadis, préférant courir les femmes plutôt que de s'occuper de ses brebis, aurait, en partant à la poursuite d'une belle, oublié dans une grotte son casse-croûte composé de pain de seigle et de caillé de brebis. N'ayant pu retrouver celle qu'il cherchait, il retourna dans la grotte quelque temps plus tard et retrouva son morceau de pain : le Penicillium Roqueforti avait fait son œuvre, transformant le fromage en Roquefort. »

La légende ne dit pas si le berger a fini par trouver l’élue sur l’Amour est dans le pré.


Reblochon ou le début de la lutte des classes

« Re-blocher » c’est « traire une deuxième fois » en patois savoyard. Au XVIe siècle, les fermiers savoyards tiraient à nouveau du lait en douce une fois la nuit tombée – puisque le premier tirage de la journée était destiné au propriétaire (seigneurs ou abbayes) – pour fabriquer le fromage, super crémeux qu’ils se gardaient pour eux. Merci patron !

Ça c’est vrai.


Une dernière pour la route : ça va jaser

Le Lait Cru c’est dangereux pour la santé. Ça c’est ce que notre monde ultra sécuritaire et ultra-sanitaire veut bien vous faire croire. Mais c’est faux, en tout cas ce serait oublier les grand bénéfices santé d’une alimentation au lait cru et plus généralement de la vie au contact d’un monde (non aseptisé) riche en vie micro biologique. De nombreuses études le démontrent, même si elles n’ont pas bonne presse.

Comme je ne suis pas le seul à en être convaincu, on a monté une fondation sur le sujet : la fondation pour la biodiversité fromagère. Sujet super sérieux que j’aurai l’occasion de vous détailler une prochaine fois.

En attendant je termine sur une note beaucoup plus légère, ce titre du Canard enchainé du 1er Avril 2020. Admiration éternelle de ceux dont je n’égalerais jamais l’humour !


Marrez vous bien aujourd’hui et tous les jours de la vie.

#voirlavieencheese

Damien

Laisser un commentaire

Top